L’étang de La Maxe

Les alluvions fertiles de la Moselle ont permis le développement du maraîchage de petits jardins de pépinières. Aussi, sur ces terres baignées d’eau, une multitude d’oiseaux ont trouvé le gîte et le couvert. Lorsque, étranger à la région, on découvre la vallée de la Moselle autour de La Maxe, la…