Séjour en Namibie, les incontournables pour les nouveaux touristes

Envie de se dépayser dans un endroit nouveau ? Le continent d’Afrique regorge un large choix de destinations pour s’évader au cœur de la nature. Parmi elles figure la Namibie, un charmant pays qui abrite plusieurs parcs nationaux ainsi que des réserves naturelles d’exceptions. C’est là-bas que les touristes vont découvrir à leur guise des lieux fascinants composés de faunes et flores d’une variété incroyable. La Namibie constitue un terrain de jeu idéal pour ceux qui souhaitent observer et rencontrer les plus redoutables animaux d’Afrique.

Partir à l’assaut du parc national de Namib-Naukluft

Le parc national de Namib-Naukluft fait partie du Top 5 des sites namibiens les plus remarquables. Cette aire protégée s’étend sur plus de 49 000 km² et offre la possibilité de séjourner hors des sentiers battus. Sa superficie lui permet d’être parmi les plus vastes réserves de l’Afrique. Son emplacement dans le sud-ouest du territoire namibien contribue essentiellement à la mise en valeur de sa beauté. La faune locale, quant à elle, s’adapte parfaitement aux conditions climatiques de la région. Même si celles-ci ont parfois tendances à devenir aride, les animaux sont capables de survire à travers les pâturages. Au cours de leur expédition, les aventuriers ne manqueront pas ainsi d’y observer des espèces rares. À titre d’exemple, on peut y admirer des outardes de Rüppell, du chacal, de l’oryx, des zèbres de montagne et bien d’autres. Pour varier les plaisirs, le parcours des dunes rouges du Sossuvlei est immanquable.

Une expédition riche à travers la région de Damaraland

Le séjour en Namibie reste incomplet sans la visite du Damaraland et ses alentours. Ceux qui ont déjà passé leurs vacances dans cette partie australe africaine avaient sûrement l’occasion d’explorer cette région. Cet itinéraire dévoile une autre facette d’une Afrique qui a été marquée par l’époque de l’apartheid. À cela s’ajoute ses multiples trésors naturels et culturels comme le complexe archéologique de Twyfelfontein. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site regorge plusieurs pétroglyphes conçus par des indigènes. Ces derniers sont originaires de la tribu San ainsi que des chasseurs-cueilleurs. Outre ses dessins dans les roches, sa forêt pétrifiée et ses troncs d’arbres fossilisés font également de Damaraland un endroit unique qui vaut le détour. Au cours de cette échappée namibienne, une aventure au massif du Brandberg garantit un dépaysement total.

Se promener à l’intérieur du parc d’Etosha

Doté d’une superficie d’environ 22 000 km², le parc d’Etosha est le plus beau trésor naturel de la région du Kunene. Un véritable lieu de prédilection pour faire du safari, cette réserve abrite quelques espèces volatiles. On peut y observer, par exemple, des flamants nains, des vautours africains ou encore des vautours charognards. Vu la diversité des animaux qui vivent dans le parc, il est idéal pour une première expérience « safari ». En effet, l’aire protégée d’Etosha constitue un refuge de premier choix pour les hyènes tachetées, les mangoustes rayées, les girafes, etc. Il est aussi possible d’y observer des troupeaux d’éléphants, une meute de chacals à chabraque ainsi que des zèbres.